Dédicace du Recueil GLOIRE A DIEU (GAD) ‘’VERSION 1000 CANTIQUES” : Un Événement Inédit

Dédicace du Recueil GLOIRE A DIEU (GAD)

‘’VERSION 1000 CANTIQUES” : Un Événement Inédit

La cérémonie de dédicace du recueil Gloire A Dieu à mille (1000) cantiques de l’Eglise Méthodiste Unie Côte d’Ivoire tant attendue, s’est véritablement déroulée le samedi 5 mars 2016 au temple du Jubilé de Cocody.

Tout comme les festivités du Centenaire le 17 Août 2014, c’était un événement inédit qui n’a pas d’égal.

Dédicace du Recueil GLOIRE

Dès onze heures du matin, la cour du temple du Jubilé de Cocody grouillait déjà de monde : certains, venus de loin, se tenaient assis sur des chaises sous les arbres, dégustant un sandwich pour assouvir la faim ou sirotant une sucrerie pour étancher la soif du moment. D’autres préféraient se reposer du long voyage entamé au petit matin. Tous, attendaient le moment fatidique, le grand et beau moment d’allégresse où les mélodieux cantiques qui se mêlent et s’entremêlent, transportent au- delà de la sensibilité humaine.

Dédicace du Recueil GLOIRE 2

Il était quinze heures quand les chorales invitées commençaient à se positionner timidement sous le regard bienveillant de Papa Théo, le protocole du Directoire musical National. Certaines d’entre elles étaient vêtues de l’ancien pagne uniforme de la structure pendant que d’autres, comme la chorale du District de Yopougon, se remarquaient déjà dans le nouveau pagne de couleur rouge. L’ensemble, avec les instruments musicaux, présageait déjà le succès de l’événement. Et pendant que des chorales retardataires cherchaient discrètement à s’installer, le Maître de la cérémonie, Maître Serges Mello, dans un langage serein, éloquent et entraînant, annonçait la présence exaltante des officiants suivis des personnalités invitées à qui un accueil chaleureux a été offert.

D’un côté se trouvait le Secrétaire de la Conférence, représentant le Bishop Benjamin BONI, empêché. Avec lui, était le cabinet du Bishop dont font partie le Très Révérend Samuel Obonou, Surintendant du District de Yopougon, le Ministre Yed Esaïe Angoran, le Professeur Aboua, Président du Mouvement National des Laïcs, le Directeur Général des Ecoles Méthodiste, le Professeur Lazare KOUASSI. Au même niveau on notait également la présence du Surintendant du District-hôte, le Très Révérend Michel Lobo, Pasteur Principal du Jubilé de Cocody ainsi que celle de la Présidente des Laïcs de ladite communauté.

Dédicace du Recueil GLOIRE 3

Juste à côté, se tenaient les responsables du Directoire Musical National, à la tête desquels se trouvait Maître Abraham Arpellet, Président National de cette institution ainsi que l’ensemble des Maîtres de chœur et des fidèles de notre Eglise qui ont donné de leur corps, de leur âme et de leur temps à la réalisation de cette belle

œuvre.

De l’autre côté, étaient positionnées toutes les chorales invitées qui avaient massivement répondu présent au saint appel : Abidjan- Nord, Agboville, Bingerville, Dabou, Grand-Bassam et Yopougon. L’orchestre philarmonique d’Abobo, monté de toutes pièces par Me. AMANGOS Appolos, Professeur de musique de son état et la fanfare du District d’Abidjan-Sud soutenaient pour la circonstance les chorales invitées, ajoutant ainsi une note supplémentaire à la beauté et aux délices de l’évènement. Le tout, dans un décor esthétique et indescriptible, à l’intérieur d’un temple du Jubilé plein comme un œuf où le confort le dispute avec la capacité d’accueil.

Et quand les chorales, l’une après l’autre, montaient sur le podium pour exécuter les quatre cantiques de son choix, tirés plusieurs semaines d’avance, on avait l’impression d’une compétition où les talents se sont donné rendez-vous ; surtout avec la fanfare. Et l’on buvait aux agréables et harmonieux airs qu’offrait l’ensemble du dispositif musical. Tant et si bien qu’on était par moments transporté. e. Serges Mello, modérateur du moment était non seulement la bonne à tout faire mais aussi l’arôme qui a aiguisé l’appétit du monde hétérogène venu savourer aux délices de la louange : c’était un spectacle haut en couleur et en son gravé de façon indélébile dans l’esprit du méthodiste: Ah !

Dédicace du Recueil GLOIRE4

Qu’est-ce- qu’il est beau d’être acteur de la louange!!

La cérémonie proprement dite, dans une mélodie angélique, a permis à l’organisation, après les différentes interventions qui situaient l’événement, de présenter au public deux modèles de Gloire A Dieu : le modèle à couverture de cuir, un précieux document à conserver minutieusement et le modèle ordinaire, à la portée de tous.

Le premier modèle dont certains ont fait l’objet de présent pour nos autorités et les Maîtres honoraires de la Conférence, ont été vendus à cent mille francs CFA l’unité. Cependant, la demande devenait de plus en plus forte, malgré le prix offert relativement élevé.

La maison Les Éditions Kanien, éditeur et sponsor de l’oeuvre, a été présentée dans un témoignage émouvant par sa porte parole, et une prière d’actions de grâces a été dite à l’intention de tous ceux qui ont contribué à la réalisation du recueil.

Voulant s’acquitter d’un fardeau, le représentant du Bishop, le Très Révérend Isaac Bodjé a souhaité que le nombre des cantiques du recueil passent au-delà de mille les années à venir, selon la progression et l’évolution dénoncées dans l’historique de l’œuvre ; tout en pensant à d’autres recueils émanant des cantiques populaires.

Il a également été annoncé la dédicace éclatée dans les Districts, les jours, les semaines et les mois à venir, à commencer par le District de Dabou.

La maison Les Éditions Kanien, quant à elle, a également offert des cantiques à tous les Bergers de la Conférence Annuelle de Côte d’Ivoire. Il convient de préciser que le terme Kanien unanimement adopté et conféré à la maison d’édition est un terme d’emprunt de la pluopart des langues locales ivoiriennes qui signifie Lampe ou Lumière, attribuant ainsi à cette maison les qualités d’éclaireur et de vie. Jusqu’à dix- neuf heures trente, le goût de la cérémonie dévorait encore les esprits, n’eut été le trajet à parcourir des chorales venues de l’intérieur devant la vitesse du temps. C’était une cérémonie riche en son et en beauté.

Dieu nous Vienne en aide dans sa louange pour sa gloire éternelle!! Amen !!

Jules Akmel  A. VERCKYS

print

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *