Culte d’Au revoir du Rev GOUA Salomon à l’EMU-Azito: «Vous resterez gravé dans nos mémoires»

Arrivé le 13 juillet 2013 à Azito en tant que Pasteur résident chargé de la communauté méthodiste unie locale, le Rév. GOUA Beedi Salomon, a fait son culte d’au revoir le Dimanche 24
septembre 2017 dernier au temple de ladite communauté. Et ce, en présence des dignitaires de l’Eglise locale, du village dont le Chef du village l’honorable DJAKO Koutouan James, d’une forte
délégation des GOA ses parents, de l’Eglise du Christ Mission Harris d’Azito avec ses prédicateurs principaux AWASSA Joachim et YAPI Édouard. Ils étaient appuyés de la chorale de leur jeunesse. Aussi, le blanc a-t-il failli dominer le temple. Le Rev. Goua Salomon, l’officiant principal était aidé des Rev Pasteurs Jean-Marc ATTHANGBA son successeur, André EHIMIN, du Cat ABOUA Raphaël du Circuit de Yopougon, des deux Prédicateurs Harris et des Prédicateurs laïcs méthodistes en Titre. Pour la circonstance, le passage d’Ecclésiaste 3 : 1-13 et celui de Matthieu 24 : 36-37 et 42 ont été lus. Avant d’aborder le thème de son message à savoir « Il y a un temps pour tout », le Révérend a rappelé les textes et le thème du jour prévu par le lectionnaire méthodiste pour rappeler la journée de la Croix Bleue. Il en a ensuite situé le lien avec son message avant d’exhorter que « tout ce que nous faisons n’est que vanité. Cependant, bien que nous soyons libres de faire ce que nous voulons, nous devrions y rechercher la volonté de Dieu. Nous devons nous remettre au Seigneur, surtout que nous avons des faiblesses dans notre marche avec lui. Faisons tout pour lui être agréable dans l’ultime objectif d’être un jour avec lui au Ciel». Au titre des allocutions, l’auditoire a entendu le Président des Laïcs d’Azito l’honorable MANDJUI David qui s’est adressé au Révérend Pasteur GOUA Salomon et à sa famille : « Vous avez été le premier Pasteur de l’Eglise méthodiste unie à être affecté régulièrement ici à Azito par la Conférence. Nous reconnaissons que le début n’a pas été facile dans le travail. Mais nous avons fini par nous comprendre pour la bonne marche de notre église. C’est pour cela, pour les faiblesses que nous avons eues et les manquements, les écarts de langage, de comportements, que nous avons eus à votre égard, nous vous prions d’accepter, en ce jour exceptionnel de votre culte d’au revoir, nos pardons, le pardon de tous les fidèles. Nous retenons de vous un homme méthodique et intègre qui aime le travail bien fait. Vous aimez aussi la verdure. La preuve, vous nous laissez un presbytère bien fleuri et arboré. Tout ça, pour dire que vous resterez gravé dans nos mémoires». Les actions de grâces des fidèles se sont matérialisées par des dons en vivre et non vivre au serviteur de Dieu affecté désormais à Songon-Té dans le nouveau District de Songon. Pour exprimer sa reconnaissance, le Rév. André Ehimin, son ami de longue date, a remercié le peuple d’Azito pour la mobilisation et le cœur reconnaissant manifestés par les dons et la joie qui l’a animé. Un merci fourni au Chef du village et sa notabilité, le doyens de l’église M. DJAKO Djoman Denis, la communauté Harris, à toute la
population d’Azito qui a accepté l’homme de Dieu et l’a aidé dans le ministère. Le Rev. GOUA lui-même s’est souvenu aussi de Mme Mandjui et toutes les femmes de l’église, la chorale liturgique, la fanfare, avec mention spéciale à la jeunesse qu’il encourage à faire sortir un CD, la chorale des jeunes de l’Eglise du Christ Mission Harris et à toute la délégation d’Abobo gare, de l’EMU-Horeb Yopougon Toits rouges, les parents, amis et connaissances venus le soutenir. Ce fut une belle cérémonie avec un repas copieux offert à l’issus du culte dans la cour du temple. Que Dieu bénisse son oeuvre! Amen!
Mathieu GUEBI

print

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *