Culte d’actions de grâce: Le Rév. Pasteur TONGUY Aké Béranger énormément gracié, témoigne .

Le village de Blockauss, dans la commune d’Abidjan Cocody, a célébré un de ses fils, le Révérend Pasteur TONGUY Aké Béranger à l’occasion de son culte d’actions de grâce.
C’était le dimanche 17 Décembre 2017 au terrain de football dudit village en présence d’éminents hommes de Dieu dont son excellence Isaac BODJE, Secrétaire de la Conférence de l’EMU-CI représentant son Eminence Bishop Benjamin BONI Président de l’EMU-CI, du Prof ABOUA Louis Président national des laïcs de l’EMU-CI, du Cardinal Jean Pierre KOUTOUAN de l’Eglise
Catholique en Côte d’Ivoire, fils du village, des autorités administratives, politiques et coutumières dont le Ministre- Gouverneur Robert MAMBE père spirituel de l’impétrant, M. Jean Kacou DIAGOU invité spécial, M. OLLOUE Germain le Parrain, et une forte délégation de l’EMU-Jubilé de Cocody conduite par le Très Rév. Pasteur LOBO Michel, Surintendant du District Abidjan nord qui avait à ses côtés Mme GNANGNY Blandine la Présidente locale des laïcs appuyés par la chorale liturgique Jubilé. Laquelle chorale a assuré la louange de concert avec les chorales d’Alépé, d’Anoumambo et la fanfare de Blockauss. Nous ne passerons pas sous silence la chefferie villageoise, sa catégorie promotionnelle, ses amis, parents et connaissances qui ont honoré cette grande cérémonie. Suite à sa brillante prédication qui avait pour thème : « si je pu toucher son vêtement, …Crois seulement » Marc 5 : 21-43 appuyée par une exhortation du Cardinal KOUTOUAN sur l’amour véritable dont a besoin la Côte d’Ivoire, l’homme de Dieu a reçu les félicitations des siens avec des dons en nature et en numéraire dont un véhicule de type 4X4 et d’une villa P.5 duplexe équipée.
Le Révérend Pasteur TONGUY Aké Béranger est né le 1er Mars 1977 à Locodjro, dans la commune d’Attécoubé. Marié à Mlle KOUASSI Haudy Chayé Reine Danielle le Septembre 2007, il est père de quatre (04) enfants dont trois (03) garçons et une 01 fille. Son cantique préféré est le GAD N°849. Nous vous proposons le Témoignage de sa vocation pastorale. Propos recueillis par Mathieu GUEBI. Séquence 11 Culte d’actions de grâce Le Rév. Pasteur TONGUY Aké Béranger énormément gracié, témoigne …Notre vocation Pastorale est le résultat d’une rencontre personnelle avec Christ.
Dès l’âge de 12 ans, alors que nous venions d’interpréter le rôle de Joseph le jour de noël, notre mère nous remettant une bible en guise de cadeau, nous a dit ceci ; « Désormais, cette bible doit être ton ami. Tu ne dois jamais t’en séparer ». Pendant que nous la remercions, une autre voix nous fit entendre ce qui suit : « tu seras aussi mon porte-parole partout où besoin se fera sentir ». Bien entendu, notre jeunesse et notre immaturité à l’époque nous ont emmené à balayer du revers de la main, cette autre recommandation car nous en ignorions la source. Comme tout enfant de notre âge, notre croissance spirituelle connut ses lettres de noblesse grâce à la formation méthodiste. Ce qu’il convient tout de même de relever est qu’à chaque étape de cet apprentissage, nous faisions partie de ceux qui proclamaient l’évangile et s’occupaient de l’encadrement spirituel des membres : Ecole du dimanche (moniteur) ; groupe de jeunes (responsable spirituel) ; ACEEPCI (responsable spirituel) etc. En somme, toute notre enfance et notre adolescence ont été baignées dans une sorte d’encadrement et d’orientation de l’Eternel lui-même. En outre, partout où nous posions les pas également, nous étions toujours indexé comme « pasteur » et ce, même avec les amis du monde. A plusieurs reprises nous avons tenté de faire comme les autres c’est-à-dire avoir une copine, boire ou fumer etc. Mais là encore, nous n’avons pas réussi à vivre cette vie sans nous repentir et pleurer devant Dieu.
Ensuite, vint l’étape cruciale de l’université où nous nous sommes inscrits après l’obtention du BAC en sociologie. Là encore, nous avons compris plus tard que ce choix émanait de Dieu lui-même. En effet, cette formation nous permit de comprendre les phénomènes sociaux complexes de la société et surtout d’avoir une connaissance optimale de la socialisation de l’individu. Cela nous a été bénéfique dès l’instant où elle nous permit de cerner l’homme d’une manière holistique, ses émotions, ses besoins etc. et d’envisager par la même occasion des solutions quant à ses difficultés. Au plan spirituel, cette réalité académique forgea en nous le besoin d’annoncer l’Evangile de Jésus- Christ dans le but de sortir l’homme de l’asservissement et l’esclavage du péché.
Ce fut le début de notre carrière de prédicateur laïc et responsable du mouvement de réveil au sein de l’EMUCI. Plus tard, plusieurs événements heureux se sont enchainés dans notre vie, il s’agit en l’occurrence de l’obtention d’un emploi, de la célébration de notre mariage, la naissance de nos enfants etc. Devant cette situation nous avions perdu de vue la révélation à nous donner par Dieu qui stipulait que nous le servirions.
Nous avons été interpellés au moment où tout semblait beau autour de nous par l’ETERNEL qui nous rappela que nous ne nous appartenons pas et que nous sommes plutôt destinés à le servir à plein temps.
Cette situation nous embarrassa pendant l o n g t e m p s , t o u t simplement parce qu’à un moment donné, nous avons pris goût à n o t r e v i e professionnelle et de couple et pour nous le fait de prêcher en tant que prédicteur était largement suffisant. C’était, peine perdue, car depuis ce rappel par Dieu de son alliance avec nous, tout commença à sombrer autour de nous. De notre vie professionnelle à notre vie de famille en passant par nos finances, nous avons eu l ‘ i m p r e s s i o n q u e t o u t s’écroulait. C’était vraiment difficile. Mais nous nous sommes tout de même obstinés à demeurer dans notre position.
Un jour, alors que nous nous y attendions le moins, une femme que nous connaissons à peine s’avança vers nous et nous dit ceci : « mon frère, tu vas abandonner ton travail et devenir Pasteur » ; quelque temps après notre propre épouse comme poussée par l’Esprit, lors d’une conversation nous a confirmé cette même information. Bien entendu, nous avons été subjugué par ses propos mais ces r é v é l a t i o n s e t a u t r e s événements de la vie nous ont emmené à interroger Dieu d’avantage sur notre vie et surtout sur notre avenir. Dans la même veine, nous avons consulté plusieurs Pasteurs pour avis et conseils.
Grâce à la prière, au conseil des ainés précités et surtout de la bénédiction de notre épouse ainsi que de nos parents, nous avons accepté de nous présenter comme candidat au Saint- ministère en vue d’entrer à l’école pastorale afin de nous mettre au service de DIEU comme il nous l’avait dit dès notre enfance.

print

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *