Bishop Benjamin BONI à la Nation Ivoirienne: ” Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous face.’’

C’est à l’occasion de la longue veille, traversée de l’année 2017 à 2018 tenue au temple Exode Yopougon sicogi, retransmise en direct par la RTI que le premier responsable de l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire, à la première minute de 2018, a adressé son tout premier message de voeux de Nouvelle Année 2018 au Peuple Méthodiste et à la Nation Ivoirienne. Nous
vous le proposons le message du Bishop Benjamin BONI dans son intégralité.
Peuple Méthodiste de Côte d’Ivoire,Chers frères et soeurs en Christ, chers habitants et amis de la Cote d’ivoire.
L’année 2017 s’en va avec son cortège de lumières et d’ombres, de joies et de peines, de succès et d’échecs, de récompenses et de punitions, d’intégrité et de corruption, de calme et de turbulences. Malgré tout, nous rendons toute la gloire à Dieu, l’auteur de toute grâce, de nous avoir conduits jusqu’ à cet instant. Chacun peut évaluer ce qu’il a fait du souffle de vie que Dieu lui a généreusement renouvelé tout au long de cette année écoulée. Nous rendons grâce à Dieu, même là où dans sa souveraineté, Il a rappelé ceux et celles des nôtres qui nous ont quittés au cours de l’année écoulée. Soyons réconfortés en dépit des circonstances très difficiles que nous avons connues. Car nous avons l’assurance de la présence permanente du Seigneur.
L’année 2018 arrive avec son lot de rêves et d’imagination, de projets et de plans,
d’aspirations et d’espérance. Tout habitant de la Côte d’Ivoire est en droit de nourrir des voeux bien choisis pour soi, pour la famille et pour toute la société ivoirienne.
Nous invoquons sur nos communautés, sur notre pays et sur tous ses habitants la grâce surabondante de Dieu. Couverts par cette grâce divine, nous serons tous en mesure de posséder l’esprit de partage et de considération de tous qui nous permettra de vivre et pratiquer avec sincérité la règle d ‘or de l’Evangile qui est « Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux » (Ml 7 12). Enoncée à la forme négative, cette règle donnerait “ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous face.” A l’aube de l’année nouvelle, nous souhaitons à toutes les autorités politiques, administratives, civiles, juridique militaires, coutumières de notre pays la Côte d’Ivoire et à tous, une année 2018 sous le sceau de la Paix qui vient de Dieu. Nous venons en effet de commémorer la venue dans le monde du prince de Paix qui est le Seigneur Jésus-Christ de Nazareth. Que cette Paix s’étende dans toute la sous-région, sur l’Afrique marquée hélas par de conflits, les problèmes liés à la santé, à l’emploi, à la sécurité, problème d’ordre conflictuel ; que cette Paix s’étende au monde entier car nous en avons besoin. Dans cette année nouvelle, chaque moment compte et est valorisé…Alors nous souhaitons -1 an de Paix toute l’année. -12 mois de réconciliation tous les mois ; réconciliation dont il n’y a plus de mot pour en décrire l’urgence pour que vive toute la Côte d’Ivoire. -52 semaines de solidarité toutes les semaines. – 365 jours de santé tous les jours. – 8 784 heures de connaissance toutes les heures. – 527 040 minutes liberté toutes les minutes. -31 602 400 secondes d’amour et de grâce de Dieu qui nous prolonge le souffle de vie toute les secondes. Bonne et heureuse année 2018 En Avant avec Jésus-Christ l’Espérance du monde! Amen !

Propos recueillis par Mathieu GUEBI D.

print

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *