EMU Emmaüs de Yopougon- Gare : Que deviennent les piliers du nouveau temple ?

EMU Emmaüs de Yopougon- Gare :

1

Que deviennent les piliers du nouveau 

temple ?

L’EMU Emmaüs de Yopougon Gare, après la pose de la première pierre de son nouveau temple par le Bishop son éminence Benjamin BONI, a vu un retard dans le démarrage des travaux de construction malgré toute la bonne volonté des différents conseils. Les gros œuvres entamés tout est resté sans suite, faisant des lieux un danger pour les passants et dépotoir pour les voisins. À cela, il faut ajouter les pratiques occultes d’un marabout véreux qui faisait de la cour le lieu de réserves de ses bœufs, moutons de sacrifices. Tous défiaient la construction de ce lieu d’adoration. Pendant plus de 12 ans, rien n’est sorti de terre. Dieu merci, le Rev. Pasteur Zamé et le nouveau Conseil, très ouverts à l’aspect spirituel, ont été sensibles à une révélation du frère Agboko Simon Pierre sur l’église. Elle consistait à s’unir en prière sur le site, une semaine durant avec enseignements et proclamations pour non seulement détruire les œuvres du diable, mais aussi repousser  l’esprit de mort qui frappait presque chaque mois des responsables de l’église. Ces esprits empêchaient également les travaux. Cette semaine a eu l’adhésion du peuple qui y a participé en masse. Du dimanche au dimanche, chaque jour, on a vu un peuple débout, à l’heure, le conseil et l’orateur le Président Agboko inspirés de Dieu ont passé des moments spéciaux. Chaque jour a vu le peuple faire le tour du terrain jusqu’au Samedi où après la veillée de la veille, la fanfare, le collège des prédicateurs avec à leur tête le Rev. Zamé ont fait sept (7) fois le tour du terrain avec des chants de victoire ponctués de proclamations conduites par le Président Agboko. Le dimanche, un grand culte d’actions de grâces a été fait sous la direction du pasteur, du catéchiste Lambert Assandé et du prédicateur Mathieu Guébi. Ce culte spécial a été animé par le Président Agboko. Les dons en matériaux de construction et en nature ont surpris plus d’un s’étant élevé à plus de 12.000.000 fcfa. Ce qui a permis de sortir de terre les piliers. Nous allons à la 2ème année après cet exploit et plus rien encore. Nous voulons féliciter pour notre part les différents acteurs qui ont réalisé cet exploit avec Dieu, tout en leur demandant de se donner encore les mains d’association pour achever l’œuvre entamée. Le président Agboko, le conseil, le Pasteur et le peuple se tenant toujours à disposition pour un nouvel exploit à Emmaüs.

Nous y croyons farouchement. Alors, levons-nous et bâtissons un peu plus Emmaüs avant 2017. Nous savons la portée spirituelle et autres bénédictions de cette semaine que le peuple réclame. Que Dieu nous bénisse, croyant que ces piliers seront revêtus bientôt, très bientôt.

Mathieu GUEBI

print

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *