LOGO DE L’EGLISE METHODISTE UNIE
Les insignes officiels de l’Eglise Méthodiste Unie traduits dans son logo sont la CROIX et la FLAMME. Ces deux sym-boles relient l’Eglise à la fois à Christ et au Saint-Esprit.
1. La CROIX est le symbole du passage de Christ sur terre :
« Nous prêchons Jésus-Christ crucifié et ressuscité » (cf. 1 Corinthiens 1:23ss).
2. Les langues de la FLAMME rappellent la présence plurielle du Saint-Esprit le « jour de la Pentecôte » (Actes 2).
La couleur ROUGE se rapporte à la puissance du Saint-Esprit.
Au total, le logo de l’EMU signifie que l’Eglise est en mission dans le monde pour annoncer le message du salut en Jésus-Christ avec la puissance du Saint-Esprit (Cf. Actes 1:8).

AVANT-PROPOS

Le présent document que nous publions est la première par-tie d’un document global intitulé : “La Vision Missionnaire :
Manifeste de la Relève Méthodiste” conçu par le Président
de la Conférence, actuel Bishop Benjamin Boni, et le Bureau de
la Conférence d’alors composé des Pasteurs Isaac Bogro,
Secrétaire Général, Philippe Adjobi, Premier Secrétaire
Adjoint, Abraham Mandan, Deuxième Secrétaire Adjoint, avec
le concours de M. Paul-Wood Agnéro, alors Président du
Comité de Gestion de la Conférence.
La “Vision Missionnaire” a été présentée et adoptée par la
Conférence Extraordinaire tenue du 24 au 28 novembre 1999
au Temple du Jubilé de Cocody.
La deuxième partie du document, en accompagnement de la
première partie, axée sur la vie spirituelle, traite de la politique des moyens avec la conception d’un nouveau système
financier appelé “Communauté Financière Méthodiste”, en abrégé FIMECO. Ce nouveau système financier a fait l’objet d’une Commission Permanente élargie aux membres de la Conférence, tenue le 13 janvier 2000 au Temple du Jubilé de
Cocody, qui l’a adopté pour être mis en œuvre.
La troisième partie du document, qui n’a pu être examinée, traite des Structures et des Ressources Humaines par la définition d’un nouveau cadre institutionnel de l’Église. Cette dernière partie, comme un présage, rejoint, pour une large part, l’organisation structurelle et fonctionnelle de l’Église Méthodiste Unie que nous venions d’intégrer.
Le Service des Editions

 

 

PREFACE
L’expression « Vision Missionnaire » a une valeur prophétique. Non pas une prophétie extatique à l’emporte-pièce, mais celle qui s’appuie sur une analyse profonde et éclairée de l’acquis, de l’existant pour envisager l’avenir.

Par ces temps annonciateurs de grands changements dans les modes de vie, de pensée des hommes, au seuil du troisième millénaire, il nous est apparu important qu’à un certain moment de son histoire, notre Église, à l’approche de son centenaire, retrouve ses repères fondateurs positifs qui participent de sa spécificité, les révise pour les remettre au goût du jour pour répondre du mieux de sa présence en Côte d’Ivoire et dans le monde.

Ainsi, le présent document, qui ne constitue qu’une première partie d’un ensemble, traite :

1. de la base évangélique et spirituelle de l’Eglise par son ouverture pour la conquête des âmes ainsi que par ses actes réguliers de dévotion conçus comme modèle de vie et de croissance de ses membres : Evangélisation par la Parole ;

2. de sa présence communautaire et sociale qualitative fondée sur une préoccupation constante de la transformation de son milieu : Evangélisation par les Œuvres ;

3. et enfin, des originalités symboliques aux plans éthique, moral, spirituel et structurel : Evangélisation par les Actes.51

La Vision Missionnaire rappelle au Méthodiste les missions et les spécificités de son Eglise en même temps qu’elle l’engage et le fonde à s’inscrire résolument dans une vie spirituelle pratique et assidue, dans un comportement nouveau comme modèle et référence à tous égards dans la dignité d’enfant de Dieu.

Tout simplement et tout particulièrement, la Vision Missionnaire rappelle au Méthodiste ce qu’il est et ce qu’il doit être en tant membre du grand peuple, répandu de par le monde, appelé “Méthodiste”.

Le Directeur des Editions

PREAMBULE
Le système ecclésiastique de l’Eglise Méthodiste Unie-Côte d’Ivoire (EMU-CI) est régi et dominé par un réseau de mécanismes visionnaires et participatifs par lesquels les acteurs sociaux – Pasteurs et Laïcs – jouent conjointement un rôle spécifique et essentiel dans la satisfaction des besoins spirituels du peuple de Dieu et du monde.

A ce titre, les facteurs de spécificité qui situent l’EMU-CI dans une position originale par rapport aux autres communautés chrétiennes, et qui influent sur le mode de vie spirituel des fidèles Méthodistes, ne devraient pas leur être inconnus, et plus généralement toutes les activités missionnaires de l’Eglise, reposant principale-
ment sur :

Premièrement des Principes Fondateurs de stabilité durable ;
Deuxièmement une Vision Missionnaire claire, d’inspiration biblique ;
Troisièmement un Modèle de la Mission Evangélique à trois dimensions, à savoir : la Parole, les Œuvres, les Actes.

Un devoir de cohérence s’impose à l’EMU-CI. Il en découle l’observation d’un cadre de référence Méthodiste mettant en évidence la ligne d’action évangélique et les fondations de base du climat missionnaire de l’institution. Ainsi sera assurée la Relève Méthodiste en Côte d’Ivoire.

 

  1. DECLARATION DE PRINCIPES FONDATEURS
  2. MODELE DE LA MISSION EVANGELIQUE
  3. EVANGELISER PAR LA PAROLE
  4. EVANGELISER PAR LES ŒUVRES
  5. EVANGELISER PAR LES ACTES
  6. CONCLUSION
  7. ANNEXE