Contrairement à ce qu’on croit, la cigarette n’a pas d’effet déstressant. La plupart des fumeurs affirment que fumer les aident à se détendre, ce qui est faux car il a été prouvé que le tabac avait des effets anxiogènes. Une étude1 a montré que les fumeurs sont environ 5 fois plus à risque de souffrir d’anxiété. En fait, l’envie de fumer naît lorsque l’organisme manque de nicotine. Fumer ne fait qu’apaiser ce manque mais ne détend pas ! La qualité de vie des fumeurs s’en trouve une nouvelle fois diminuée par rapport aux nonfumeurs, qui eux ne dépendent pas d’une substance extérieure pour se sentir bien… Fixer une date pour arrêter de fumer permet d’accroître sa motivation car le travail de préparation a déjà été fait au préalable. C’est également un moyen de prévenir ses proches et de les conditionner en même temps que soi-même à ce changement. Certains fumeurs auront même tendance à vous proposer une cigarette afin de se décharger de la culpabilité de fumer. Les prévenir avant l’arrêt permet d’éviter de se retrouver dans ce genre de situation. Enfin, la dernière cigarette doit être fumée en toute conscience, en réalisant que c’est bel et bien la fin d’une époque… Mais le début d’une autre, sans dépendance et en meilleure santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *